Fashion

Patricia Loison adoptée : “Je devais accepter l’idée d’avoir été abandonnée”

En juin 2016, Patricia Loison faisait ses adieux au Grand Soir (France 3). La présentatrice de 48 ans a fait une pause dans sa carrière afin de suivre son mari qui avait été muté au Japon. Elle en a profité pour se pencher sur l’écriture de son premier livre intitulé Je cherche encore ton nom (sorti le 10 avril 2019, aux éditions Fayard). Elle a mis sur papier un sujet très personnel, celui de son adoption et de sa quête pour retrouver sa maman biologique. Interviewée par nos confrères de Closer, la journaliste s’est livrée sans tabou.

Patricia Loison, née à à New Delhi en Inde en 1971, a rappelé qu’elle ne savait rien des premières semaines de sa vie et que c’est à l’âge de 6 mois qu’elle était arrivée en France, où ses parents adoptifs l’attendaient. Si pendant longtemps, elle n’a pas souhaité creuser plus dans son passé, elle a fini par vouloir savoir qui elle était vraiment. Mais c’est à reculons que cette mère de deux enfants a fait ses recherches, par peur de blesser ceux qui l’avaient recueillie : “Je n’avais pas envie de remettre en cause quoi que ce soit dans ma vie. Mais je savais surtout dans quelle position me mettrait cette quête, si elle aboutissait pour moi et vis-à-vis de mes parents adoptifs. C’est surtout ça qui m’a retenue.

Je ne voulais pas faire de peine à mes parents adoptifs

Évoquer les six premiers mois de sa vie a toujours été très difficile pour Patricia Loison et ses parents. Et, malgré ses recherches pour l’écriture de son livre, elle ne sait toujours pas réellement ce qu’il s’est passé : “On en parle par bribes, par fragments. (…) En écrivant, je ne voulais surtout pas leur faire de peine, tout en respectant ce que j’avais envie de faire.” Dès qu’elle a commencé la promotion de son projet dans les médias, elle a donc pris soin d’écrire des messages à sa maman pour s’excuser de ce que son père ou elle pouvaient entendre parfois. “Elle m’a toujours répondu de façon admirable, en me disant que c’était légitime et que, sans cette femme, je ne serais pas là. Mais ni elle ni moi n’avons encore trouvé le courage d’aller sur ce terrain-là“, a-t-elle déclaré.

Patricia Loison ne le cache pas, c’est la naissance de sa première fille qui lui a donné l’envie de retrouver sa maman biologique. Autre conséquence bien moins agréable, cela a provoqué chez elle un rejet de sa mère adoptive. Afin d’aller mieux et de comprendre ce qu’il lui arrivait, elle a été suivie par des psychologues et des psychiatres. “Il fallait que j’accepte l’idée d’avoir été abandonnée et pas seulement adoptée“, a-t-elle précisé.

L’intégralité de l’interview de Patricia Loison est à retrouver dans le magazine Closer du 28 juin 2019.

Click Here:

Leave a Reply

Your email address will not be published.